Formulaire d’auto-prévention

Facultatif
Facultatif
Installez des avertisseurs de fumée à chaque étage de la maison, y compris au sous-sol. Il est aussi fortement recommandé d’en installer également dans les chambres à coucher. Plus la détection est rapide, plus vous avez de temps pour évacuer !
Les avertisseurs de fumée ont une durée de vie de 10 ans qu’ils soient alimentés à piles ou électriquement. La date de fabrication est inscrite sur le boîtier ; si cette date est absente, remplacez l’appareil le plus rapidement possible !
Achetez un extincteur portatif portant le sceau d’homologation d’un organisme reconnu comme l’ULC (Laboratoires des assureurs du Canada) et ayant une capacité d’au moins 2A-10B-C (5 lb). Un extincteur rechargeable à poudre (ABC) doit être vidé et soumis aux opérations de maintenance par une compagnie spécialisée. Pour des extincteurs portatifs à poudre, la norme NFPA 10 rappelle que la maintenance (inspection du mécanisme interne, changement de poudre, s’il y a lieu) doit se faire aux SIX ans. Il doit également subir un test hydrostatique tous les DOUZE ans.
L’avertisseur de monoxyde de carbone est requis dans les bâtiments qui abritent une habitation et qui contiennent un appareil à combustion (propane, gaz naturel, mazout ou bois) et/ou un garage de stationnement annexé. Installez l’avertisseur de monoxyde de carbone (CO) près des chambres à coucher afin d’entendre l’alarme pendant votre sommeil. Il est aussi préférable d’installer ces avertisseurs à chaque étage et au sous-sol, si nécessaire (présence d’une source de CO), ainsi que près de la porte donnant accès au garage. L’avertisseur doit être positionné à la hauteur recommandée par le fabricant.
La majorité des systèmes d’alarme incendie disposent d’une fonction de délai de 90 secondes avant la transmission du signal d’alarme à un centre de télésurveillance. Bien que l’activation de la fonction de délai soit facultative, il est recommandé de la faire activer à l’intérieur d’une propriété privée. Renseignez-vous auprès de votre centre de télésurveillance ou du spécialiste qui en fait l’entretien. (Voir : 90 secondes pour une protection sans fausse note! du Ministère de la Sécurité publique (MSP).
Utilisez les rallonges ou extensions électriques de façon occasionnelle seulement. Remplacez les dispositifs endommagés. Les rallonges ou multiprises doivent être utilisées selon leur capacité. Ne jamais les surcharger. Un maître électricien doit être mandaté pour effectuer les travaux électriques.
La créosote, qui est un dépôt formé par les gaz de combustion, s’accumule sur les parois de la cheminée et des tuyaux de fumée au fil du temps. Cette matière combustible doit être retirée minimalement une fois par année, et ce, via un bon ramonage ! Nous recommandons cependant de ramoner l’installation à toutes les 5 cordes de bois brûlées. Un bon ramonage consiste à nettoyer l’ensemble des composantes de l’appareil de chauffage, ce qui comprend la cheminée, les tuyaux de fumée (entre l’appareil et la cheminée) et l’appareil de chauffage. Plusieurs facteurs peuvent influencer l’accumulation de créosote, vérifiez régulièrement dans la cheminée. Une accumulation de 3 mm (1/8 po) présente un risque d’incendie.
le numéro civique de votre résidence doit obligatoirement être affiché et être visible de la voie publique ? Cette simple action permet aux services d’urgence de sauver des minutes précieuses.
Menu